Posts Tagged ‘histoire’

Caserne de pompiers

Vendredi, septembre 24th, 2010

Miguel était de loin l’homme le plus chaud dans notre caserne de pompiers. J’avais l’œil sur lui depuis des mois et tout le monde le savait, sauf lui. Je savais qu’il était gai le jour où je l’ai rencontré et vice versa. Je voulais lui demander de sortir plusieurs fois, mais le temps ne semblait jamais avoir raison. Soit il fréquentait quelqu’un d’autre ou bien c’était moi. Je ne savais même pas s’il était intéressé à moi. Il était tellement sexy. Il avait une chevelure de jais et les yeux bleus. Il a gardé une barbe bien soignée et moustache. Nous avons travaillé ensemble tous les jours à la caserne des pompiers. Miguel était particulièrement sexy dans son uniforme de pompier. Qu’il était excitant! (Lire la suite…)

Comme dans mes rêves (Deuxième partie)

Vendredi, août 27th, 2010

Elle gémit à nouveau, puis une voix rauque murmure m’ordonna Suce-moi les mamelons! Maintenant, j’ai besoin d’être aspiré! J’ai remarqué qu’elle avait pris le rythme ci-dessous et son adhérence était plus exigeante. Sa jambe gauche se pliait au niveau du genou pour se reposer sur ma hanche opposée. Et j’ai sucé un téton dans la bouche, le saisit fermement entre mes dents.

Oui. Elle cria. J’ai essayé d’engloutir son sein complètement dans ma bouche, puis le retira pour tenir son mamelon entre mes lèvres et les dents. Je savais qu’elle était en train de retirer sa culotte parce qu’il n’y avait que la sensation de chair molle et poils clairsemés encore plus doux sur mon gland comme elle apporté ma queue contre l’extrémité avant de la crevasse. Elle frottait la tête autour de son clitoris. Elle vise à faire se venir elle-même et ne se souciait pas si je l’ai fait à l’intérieur ou pas, semblait-il.

C’était les seins les plus parfaits, les mamelons le plus délicieux frémissement contre et à l’intérieur de ma bouche. Leur propriétaire haletant comme elle se taquinait contre ma queue qui se tenait dans une main autre que la mienne! Elle murmurait contre le côté de ma tête, son souffle chaud me conduit encore plus fou. Elle bascula son bassin totalement contre ma dureté encore en dehors de sa chatte. « Je vais jouir », elle cria dans mes cheveux et la joue, comme elle a commencé à trembler et secouer sa tête. J’ai tiré sur un de ses mamelons, entre le pouce et l’index. Mon autre main serpentait autour de son cul. Avant qu’elle ne puisse cesser de bercer par son orgasme, je lui ai soulevé un peu et elle stupidement visé ma queue à son ouverture mouillée. Plonger profondément à l’intérieur j’ai commencé ma propre bascule. Elle haletait profondément de l’air comme elle l’avait été en retenant son souffle tout au long de sa libération. J’ai abandonné son sein et saisit la jambe gauche pliée pour aider à soutenir sa circonscription haute ma bite. Elle a gardé un pied planté sur le sol et a commencé à broyer le dos contre mon estoc choisissant l’angle exact et la vitesse de pénétration. Cela m’allait bien tant que je pouvais danser le long des éclaboussures à l’intérieur de son trou.

Plus elle récupéré du premier orgasme, plus elle a commencé à prendre le contrôle jusqu’à ce qu’elle me serrait à l’intérieur – les murs de préhension et de traction à mon érection à chaque poussée – un défi que je me retirais. Je ne savais pas que j’avais abandonné son mamelon jusqu’à ce qu’elle grommela entre ses dents: «Ne vous avisez pas arrêter de sucer! » Je me suis plongé profondément une fois hors de rythme et a ensuite saisi son sein entre mes dents et les aspirés. Oui ! Oui! elle murmura. Tout ce que je pouvais voir, c’était la chair molle et blanche de sa gorge et le bord de son soutien-gorge sous la blouse de soie blanche.

Comme dans mes rêves (Première partie)

Lundi, août 23rd, 2010

Mes yeux sont fermés et je suis debout le dos appuyé contre la porte de la cabine. Gravé sur l’intérieur de mes paupières étaient ces mamelons. Je me caressais lentement et avec envie, courir mon poing sur toute la longueur de ma queue et en le faisant glisser un peu plus sur la tête. Je traînais le long de la crête supérieure et le gland hypersensible dessous.

La climatisation dans le bureau de Carole, ne fonctionnais plus. Elle était mal à l’aise avec ses mamelons potelée essayant désespérément d’éclatement de la chemise de soie et fragiles soutien-gorge, qu’elle avait choisi de porter. Carole avait des seins parfaits – à mon goût du moins. Pas tellement énorme qu’ils avaient besoin de soutien mécanique, mais assez grand pour que vous pourriez presque, faire une seule prise complète dans la bouche à la fois. Mais elle avait des épais, ronds et élevés. Gémissant doucement, je peux goûter un de ses mamelons. Ensuite j’imaginais les sucer encore plus difficile. Je voyais Carole chevauchants mes hanches et lentement m’engouffrant. Instinctivement, je me suis tourné un peu pour voir à travers la fissure de la porte de la cabine et a été stupéfait de voir debout dans les toilettes des hommes, les mains sur les hanches et les seins incroyables se dressant fièrement au garde devant moi. Je ne pouvais pas parler.

Venez ici, nous n’avons pas beaucoup de temps! dit-elle. J’ai décroché le petit loquet et sortit. Comme je suis entré dans la zone principale des toilettes des hommes, je perdu mon emprise sur mon pantalon et le laisser tomber sur le plancher comme je m’adossai à la porte de la cabine de l’extérieur. Je ne pouvais pas détacher mes yeux de ces mamelons que j’avais imaginé dans mes yeux quelques instants plu tôt Puisque vous avez été ébahis à eux toute la journée, vous pouvez ainsi les voir des plus prés et elle a rapidement défait quelques boutons de la chemise de soie poussant et détacha son soutien-gorge et sa poitrine il n’avait guère de soutien ou se cacher. Lentement, la première chose qu’elle a fait, sans hâte, depuis qu’elle avait pénétré dans la chambre, elle repoussa les bonnets et pris ses seins dans ses mains. Elle sourcillait ses ongles sur sa poitrine. Si j’avais été plus loin dans le processus, je l’aurais éjaculé ma charge juste là, sans jamais même voir où elle allait, car j’étais hypnotisé par le spectacle devant moi. Un pas en avant, elle a mis sa main sur la mienne et a ensuite saisi ma queue.

C’était comme mon rêve qui se réalise, sa petite main masser tout au long de ma bite rigide. Ma main droite était libéré de ses fonctions et ma main gauche se déplaçait librement à la tasse et de caresser ses seins magnifiques. Mon pouce se déplaçait simultanément contre le bord intérieur et inférieur, juste pour ensuite tracé tout autour de ces mamelons envoûtants. Elle gémit doucement comme j’ai caressé ses seins et caresser, sans jamais m’arrêter.

Suis-je une salope (Troisième partie)

Mercredi, novembre 4th, 2009

Il était tard et fallait que je rentre a la maison, donc mon petit ami m’a raccompagnée chez moi. Ce fut mon premier trio, mais cette histoire ne se termine pas tout à fait là. Cela semble être la seule promesse que j’ai réussi à conserver sur cette nuit-là, c’est que je leur ai dit que c’était une chose qui n’arrive qu’une seule fois et que je ne le ferai plus. Même si elle était tellement amusante, je ne tiens à cette promesse et nous n’avons jamais eu un trio de nouveau. Eh bien, mon petit ami, plus tard mon mari et moi on eu de nombreuses triplettes et le plaisir de sexe en groupe plus tard dans la vie, mais on n’a jamais eu un trio avec son frère. Mais revenons au passé et le reste de l’histoire. (Lire la suite…)

Il y a les héros, les super-héros et puis il y a, MOI

Vendredi, juillet 24th, 2009

La première fois que j’ai essayé d’impressionner la blonde, je suis tombé de mon skateboard, je me suis cassé le nez et j’ai saigné comme un porc. La deuxième fois, que j’ai essayée, j’ignorais ma peur des hauteurs, mes réactions allergiques aux chats, et mon manque d’aptitude à grimper aux arbres pour sauver un chat coincé. Le petit chat poilu n’était pas bloqué, il détestait les gens et m’a attaqué, en me voyant à mi-chemin du retour de l’arbre sur une branche qui s’est rompue et je suis tombé de l’arbre. La troisième fois que j’ai essayé c’était avec une voiture de sport que j’avais emprunté à un ami au travail. (Lire la suite…)

La flamme

Jeudi, juillet 23rd, 2009

Ils disent toujours de vérifier les piles de votre détecteur de fumée, et aussi ils vous disent ce qui se passera si vous le faites pas. Eh bien, je ne l’ai pas fait. Heureusement, je ne suis pas devenu une briquette de charbon, et mes voisins non plus. Les pompiers sont arrivés rapidement, et ont rapidement mis mon appartement en désordre, avec de la boue humide et je me suis temporairement retrouvé sans abri. Je me tenais sur le trottoir avec une femme qui vivait près de chez moi, elle regardait ma fenêtre brisée et poussa un soupir. Elle a murmuré quelque chose de réconfortante, et je l’ai regardé pour la première fois. Si jamais il y avait une femme qui pouvait prendre votre esprit sur un brasier flamboyant qui consommait toutes vos affaires, c’était celle-ci. Cela me faisait bizarre car je ne l’avais pas remarqué avant cela. (Lire la suite…)

Nos moments ensemble

Lundi, juillet 20th, 2009

Toi et moi nous nous sommes rencontrés dans un restaurant que nous avons l’habitude d’y venir très souvent pour déjeuner. À chaque fois que nous nous sommes vue, je t’ai fait des petits sourires et des clins d’œil, et t’aimait plutôt cela. Tu étais toujours belle dans tes vêtements de bourgeoisie, pantalon, blouse, veste, des talons aiguille. Bref tu étais toujours élégante et très charmante. Je pense que c’est ce qui m’a attiré vers toi. Cela duré pendant trois mois mais nous avons pas fait le premier pas pour que nous ayons une conversation. Je dis car j’ai vu dans tes yeux que je t’ai plu tout comme moi tu m’as plu et c’est toujours le cas. (Lire la suite…)

Un dimanche chez ma copine

Lundi, juillet 6th, 2009

Un samedi soir, j’étais à la maison tout seul comme d’habitude à rien faire mais ce jour là, je ne voulais vraiment pas trouver quelque chose à faire car j’étais très fatigué. La journée tout entière j’étais sur mes deux pieds, j’ai joué un match de basket qui était très dure mais ce qui est bien c’est que nous l’avons remporté. (Lire la suite…)

J’ai revecu mes souvenirs de mon adolescence avec lui…

Mercredi, juin 3rd, 2009

Bonjour à tous, je me présente, je m’appelle Samantha, j’ai 21 ans, je suis célibataire. Je suis brune, je fais environ 1m67 pour 56kg. J’aimerai moi aussi partager avec vous une de mes expériences sexuelles que j’ai eu avec le fils de mon beau-père, il se prénomme Adrien. Chaque année pendant les vacances d’été, il vient à la maison (je vis toujours chez ma mère et son mari) pour rendre visite à son père. Il est un plutôt mignon mais n’a pas beaucoup de chance avec les femmes, il a 28 ans et est toujours célibataire. Il faut savoir qu’Adrien et moi avons grandis ensemble pendant les années de notre adolescence. Nous sommes restés très proche malgré le fait qu’il ait quitté la maison pour aller faire sa vie ailleurs mais je ne dirai pas que nous sommes comme des frères et sœurs car nous faisons des choses coquines ensemble depuis ma préadolescence. C’est avec lui que j’ai perdu ma virginité à 14 ans et malgré les années de séparation, nous avons gardé une certaine complicité. (Lire la suite…)

Ma petite voisine Anaïs.

Samedi, mai 30th, 2009

Il s’agit d’une histoire vraie que je vais vous raconté, lorsque je travaillais comme infirmière. J’avais décidé de prendre des vacances même si je n’allais pas loin, car j’ai eu besoin de me reposer un peut et faire la grâce mâtiné. Un jour en jetant les ordures dehors, ma voisine m’a appelé pour me dire que sa fille, Anaïs, a fait un accident, et si je pouvais veiller sur elle pendant qu’elle sera au travaille. J’ai hésité un peut au début car j’étais en vacances, mais vue qu’elle est une belle fille j’ai accepté à la fin. Anaïs est une belle fille comme je vous les dis, elle a un teint claire, elle mesure 1m58, elle a toujours un très beau sourire aux lèvres, tout comme je l’ai aime. (Lire la suite…)



Porno
Porno voyeur-webcam
Le sexe gratuit est sur
Monsieur Sexe
Pour le sexe
Webcams

.Film porno gratuit.Un site de sexe gratuit et de qualité.L'annuaire de sexe gratuit pour adulte.L'annuaire de sexe gratuit pour adulte. video porno hard.La référence pour le sexe de qualité sur Internet sexybition.net, Téléchargez des videos porno de qualité.

sexe - Sexe gratuit - Sexe - Sexe - Fetichisme - sexe - Road sexe - Tchat webcam sexy inscrit sur un annuaire de sexe gratuit - Web2sexe - Blogs Sexe - BlogXsphere -



Blogs / Annuaire de Blogs - BLOG - Annuaire Blog - Sexe - Club Porno : Portail du sexe et de la video porno. - Sexe gratuit Hentai _ L'Annuaire des Amateurs - Tout Porn Annuaire, sites X, Porn, Sex, Adulte. - Annuaire des meilleurs sites x. - D'la bomb de sex. - porno hentai - Sexe Annuaire - Sexe Gratuit - Annuaire Gratuit - Annuaire Gratuit - TrustRank - Sexe Gratuit - Site Gratuit - Blog Sexe - Annuaire blogs sexe - Blogs Amatrices
Koquin.com - Sexe et Porno - Opération sexe MaxCul Blogs - Porno gratuit - Sexe Gratuit - BLOG X - Freesite adulte Blogs adulte - royal porno - Sexe gratuit - Sexe Gratuit - Freesites de sexe - Blogs de Sexe - AVEC UN BLOG - Freesites et blogs pornos - Porno blog de sexe - Extrait Porno - BLOG SEXE